[]
[]
[]
[Web Creator] [LMSOFT]
Sylvain-Berbié.Org / Succulentes / Bonsaï et ramification
En décembre 2008 la forêt semble bien plus "claire" au niveau du feuillage que celle de janvier 2005 (branches primaires seules), mais elle a gagné en ramification. Une ou deux tailles supplémentaires et la création sera mature. Le houppier sera très compact après repousse.
Solitaire de Crassula ovata
Forêt de Crassula minor
Forêt de Crassula ovata
Cette forêt bonsaï de crassula est arrosée souvent pour faire croître rapidement les nouvelles pousses. La grandeur des feuilles est donc importante! Dans le stade final de la création, les arrosages seront espacés pour réduire la taille des nouvelles feuilles lors de la défoliation.
Décembre 2008
Décembre 2008

Décembre 2008
Octobre 2007 :
Repousse

Bonsaï de crassulas
Taille de ramification


La création de bonsaï avec Crassula ovata (ou portulacea) (les bonsaïstes la nomment "Crassula arborescens" qui désigne en fait une autre espèce) et Crassula minor (mêmes caractéristiques que l’espèce précédente, mais en miniature !) est relativement aisée. Ces espèces ont un port très arbustif et se ramifient particulièrement bien. Mais, pour obtenir une ramification esthétiquement correcte pour des bonsaï, il est impératif de les tailler régulièrement afin d'obtenir:

            @ Des fourches à deux branches et non trois.

            @ Des branches qui ne se croisent pas.

            
@ Une ouverture naturelle des branches.

            @ Une canopée selon la forme recherchée.

J’ai développé les techniques qui suivent pour la ramification des crassulas. Je les ai découvertes (ou redécouvertes peut-être, restons modeste...), car nulle part je n’en ai trouvé trace, que ce soit dans la littérature bonsaï ou sur le net.

Je cultive les crassulas bonsaï exclusivement dans l’akadama avec une granulométrie identique à celle utilisée pour les autres plantes succulentes (voir page "Culture").

Je dois dire ou rappeler que ligaturer des crassulas ne fonctionne absolument pas ! J’ai essayé à mes débuts et à de multiples reprises cette technique. Les troncs ou branches des crassulas reprennent leurs formes originales quelque temps après déligaturage. La raison en est simple, les troncs et les branches ne sont pas ligneux.

Avant toute taille, je m’assure que la plante est saine et vigoureuse (conditions préalables pour toute intervention sur les bonsaï quel que soit leur espèce), sinon je risquerais de perdre des branches au lieu d’en gagner ; au pire, la plante ne survivrait pas. Je ne retaille une crassula en formation déjà précédemment taillée que lorsque les nouvelles pousses atteignent environ 4 à 6 cm (deux à trois ans de pousse). Je donne de l’engrais deux à trois fois avant cette opération (en laissant sécher, évidemment, entre deux arrosages) pour rendre la plante encore plus vigoureuse.

La première quinzaine du mois de mai me paraît être la période où les crassulas me semblent le plus à même d’émettre de nouvelles pousses rapidement. Je déconseille fortement de tailler tard dans la saison - la repousse étant lente et faible -, ce qui affaiblirait encore plus la plante.

Je commence par enlever les branches qui se croisent, qui sortent du profil recherché ou qui poussent sur le tronc à un endroit non désiré. Ensuite, je taille le bout des branches pour former le profil de la plante. Je coupe plutôt trop long que trop court, quitte à retailler ensuite. Enfin, je défolie la totalité de la plante en coupant les feuilles très près des branches. Les morceaux restants tomberont tout seuls ultérieurement. Une fois la plante nue, je retaille les bouts des branches si nécessaire. A noter qu’en coupant entre deux noeuds, la partie restante jusqu’au noeud tombera toute seule en séchant. Si certaines branches sont en dessous du niveau désiré, je ne les coupe pas pour qu'elles puissent s'allonger.

Les nouvelles pousses apparaissent dans les 15 jours suivant la taille. J’arrose chaque fois que la plante vient de sécher, car cela favorise la rapidité de la repousse et la vigueur de la plante.

Si la plante est peu vigoureuse, elle n’émettra qu’une nouvelle pousse sur chaque branche taillée. Au pire, quelques branches mourront ! Par contre, avec une succulente forte et engraissée, j’ai pu obtenir jusqu’à 4 nouvelles pousses pour beaucoup de branches. Il faudra sélectionner ensuite les pousses pour n'en garder que deux.

De cette façon, on obtient des bonsaï de crassulas ramifiés.

A noter que la floraison hivernale n'aura pas lieu l’année de la défoliation de la plante.


  
Mai 2008 :
Défoliation
Mai 2007 :
Solitaire bonsaï de Crassula ovata
Mai 2007 : Défoliation et nouvelles pousses

Janvier 2005 : Forêt bonsaï de
Crassula minor (création 2003)

Mai 2007 : Défoliation de cette même forêt mise en jauge pour recréation ultérieure avec rajout de sujets.
Octobre 2004 : Toute première
forêt bonsaï de Crassula ovata
(création 2003)