Cette vidéo explique comment marcotter des pieds de tomates attaqués par des maladies cryptogamiques (oïdium, mildiou etc.). La vidéo montre la totalité de l’expérience, depuis le moment ou les pieds sont atteints par la maladie jusqu’à la production de nouvelles tomates.

Les têtes des pieds étant intactes, il est possible de faire soit des boutures soit des marcottes. L’avantage de la technique du marcottage est la fiabilité et la rapidité, puisque le pied a une pousse ininterrompue par rapport aux boutures.

Vidéo « Marcottages des pieds de tomates.

Retour