Retour

Éléments négatifs

Le but principal était de maintenir les buttes humides à l’aide du mulch de surface. Mais malgré une épaisseur de 20 cm de protection végétale sur la terre, le sol sécha très rapidement.

Le système d’arrosage goutte à goutte mis en place à la mi-mai n’y changea pas grand-chose. La terre étant très (trop) drainante, seule une colonne d’eau à l’endroit des goutteurs se forma lors des arrosages sans diffuser l’eau aux alentours. L’arrosage, programmé tous les deux jours, ne suffit pas à garder l’humidité du printemps.

Les salades, même copieusement arrosées tous les deux jours, montèrent systématiquement en graine. Les choux rouges sont restés nains, les radis et les carottes ne sont jamais nés et les patates de la « tour à patates » n’ont jamais vu le jour !


Éléments positifs

L’expérience me fit observer le comportement de différentes plantes dans un terrain sec sur au moins 20 cm.


Bilan et projet

Il est évident que le sol est trop drainant, et je vais rectifier le projet initial.

Je vais rabaisser les buttes. Les troncs enterrés à moitié vont être complètement enterrés. Une épaisseur de terre de 20 cm sera ensuite déposée dessus et la butte ne fera donc plus que 20 cm d’épaisseur. Les bordures de béton seront recoupées en deux pour ne plus faire que 25 cm de hauteur.


Retour
Bilan de la première année (2014) Choux de Bruxelles au 1 décembre Melons sur grillage au 10 août